Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

jeudi 16 juillet 2015

"La voleuse de livres" de Markus Zusak


La voleuse de livres
Auteur : Markus ZUSAK
Editeur : XO (23 janvier 2014)
Relié : 527 pages
ISBN-13: 978-2845636774

SYNOPSIS :
Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres...

MON AVIS :
"La Voleuse de livres" paru en 2005 est un best-seller international, traduit dans plus de vingt langues et son adaptation cinématographique est sortie sur les écrans français en février 2014. Ce roman a fait beaucoup parlé de lui et je me devais de le lire et de me faire mon avis.

Cette histoire c’est celle de Liesel Meminger, une petite fille allemande que l’on va suivre pendant les quatre années, certainement les plus importantes, de sa vie. Quatre années jonchées d’amour, d’amitiés mais aussi de drames. On la retrouve à l’âge de dix ans alors que sa mère décide de la confier, elle et son frère, à des parents nourriciers qui habitent à Molching, non loin de Munich et à proximité du camp de Dachau. Malheureusement son frère décède lors du voyage qui les emmènent vers leurs famille d’accueille et Liesel se retrouvent seul face à ses nouveaux parents et sa nouvelle vie qui l’attend dans l’Allemagne nazi de la seconde guerre mondiale. Sa mère nourricière Rosa Hubermann est une femme rustre et grossière, peu enclin à montrer ses sentiments. Son mari Hans est plus doux et sait rassurer la jeune fille. C’est lui qui va lui apprendre à lire et à écrire. Sa première lecture sera « Le manuel du Fossoyeur » un livre que Liesel a voler lors de l’enterrement de son petit frère. Avec la découverte des mots, qui lui sont enseigné avec tendresse par son nouveau papa, elle découvre l’importance de ceux-ci et va avoir une envie grandissante de se procurer des livres. Elle ne peut malheureusement pas s’en offrir au vu des faibles revenus de ses parents et du rationnement qui fait rage et dès lors chaque occasion sera bonne pour voler de nouvelle lecture.
L’originalité de ce roman c’est la narratrice, car on l’a connaît tous, puisque c’est ni plus ni moins que LA MORT. Liesel a rencontré La Mort pour la première fois lorsqu’elle a emporté l’âme de son petit frère. La Mort en est persuadée ; Liesel l’a vue et sera la reconnaître quand elle recroisera son chemin.

J’ai aimé le ton de la narratrice. En effet on pourrait attendre de La Mort qu’elle soit lugubre, mais il n’en n’est rien elle se montre sarcastique et pleine d’implication par rapport à son travail quotidien. Elle aime La Vie et aimerait même pouvoir prendre des vacances selon ses dires, mais qui la remplacerait ? La seconde guerre mondiale reste une période sombre pour La Mort, elle n’est pas joyeuse de devoir emporté toutes ses âmes avec elles. Pour garder le moral, elle s’attache à l’histoire d’une petite fille, Liesel, la voleuse de livres.

Par contre le défaut de cette narration à mes yeux, c’est que l’on ne se sent pas vraiment impliqué dans les sentiments des personnages de l’histoire qui nous est racontée. Je suis restée légèrement en recul et j’ai été spectatrice beaucoup plus qu’actrice de ma lecture. C’est comme si on regardé les scènes de loin, c’est se qui m’a empêché d’être bouleversé par ce roman. C’est une magnifique histoire, très bien écrite et qui m’a touché, mais pas vraiment émue.

CONCLUSION :
Une lecture agréable, un roman très bien écrit et attendrissant. Ce livre est original puisque la narration est faite par La Mort. Il est également originale parce qu’il nous dépeint la vie des allemands dans l’Allemagne nazi. Je trouve que ce point de vue n’est pas suffisamment abordé dans ce type de roman qui traite de la seconde guerre mondiale. On est immergé dans le quotidien d’une petite ville tiraillé entre des convictions auxquelles elle n’adhère pas toujours et la terreur que fait régné le régime nazi.


MA NOTE :

4/5 Un roman que je recommande. 

P.S. : Je n'ai pas encore vu le film, mais j'ai hâte.

2 commentaires:

  1. Bonjour Aurélie!

    Tout d'abord je voulais te remercier pour ton implication dans la lecture commune.
    Ta chronique est très bien écrite et ça a été un plaisir de la lire, je suis heureuse d'avoir pu découvrir ton blog par la même occasion car je trouve ton travail très soigné :)!
    Si tu regardes le film je serai heureuse de savoir ce que tu en as pensé et pourquoi pas un article de comparaison livre/film ? ;)

    Bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet avis. Je compte le lire pour fin août dans le cadre d'une lecture commune sur livraddict, j'espère qu'il me plaira. J'ai pour ma part regardé le film et, contrairement à beaucoup, pas beaucoup accroché. J'espère que cela sera mieux côté livre!

    RépondreSupprimer