Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

mardi 20 octobre 2015

"Ma raison de vivre" de Rebeca Donovan



Ma raison de vivre
Auteur : Rebecca Donovan
Broché : 544 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (5 mars 2015)
Genre : Contemporain, Jeunesse



SYNOPSIS :
- Et si je ne veux pas être ami avec toi?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
- Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...


MON AVIS :
J’ai beaucoup entendu parler de ce livre sur la blogosphère et toutes les critiques dithyrambiques à son sujet m’ont donné envie de le découvrir.

Emma  a 16 ans et subit un vrai enfer au quotidien. Elle vit chez sa tante et son oncle et n’a pas la vie de toutes les jeunes filles de son âge. Son unique objectif est de bien travailler au lycée pour obtenir une bourse universitaire, sésame qui lui permettra de quitter son quotidien difficile. Ainsi elle n’a jamais connu l’amour et surtout se l’interdit. Jusqu’au jour où elle rencontre Evan et où ses certitudes vont voler en éclat. Elle qui s’interdisait tout émotion jusqu’à maintenant va être obligé de se rendre à l’évidence ; Elle éprouve quelque chose de fort pour ce garçon et elle ne peut réfrénait ses sentiments. Mais tout ça risque de mettre en danger la forteresse qu’elle s’est efforcée de construire pour cacher son lourd secret.

J’ai eu du mal à m’immerger dans l’histoire car j’ai trouvé que la première moitié du livre trainait en longueur. Ils ne se passent rien de vraiment passionnant  dans cette première partie. Le décor est planté, l’auteur nous révèle le secret d’Emma et nous décrit son quotidien difficile dès les premières pages. Elle rencontre rapidement Evan et la situation tourne en rond. Rien ne se passe et je me suis ennuyé. J’ai même failli refermé le roman en me disant que l’histoire était peut-être un peut trop jeunesse pour moi et que je n’étais pas la cible.
Par contre une fois passée le cap difficile des 300 premières pages l’histoire prend un nouveau tournant, les événements s’enchaînent et Emma prend enfin conscience de ces sentiments et devient actrice de sa vie. L’histoire prend tout son sens et les personnages deviennent attachants. On vibre avec eux et on a envi de tourner les pages pour savoir ce qui les attend.


CONCLUSION :
Je ne peux pas cacher ma déception puisque j’ai quand même eu du mal à m’attacher aux personnages et à me sentir concerner par le récit. On ne peut qu’éprouver de la compassion pour la situation dans laquelle est Emma, mais en dehors de ce fait j’ai très souvent décroché de l’histoire et les différents protagonistes ne m’ont pas touché plus que ça. Je pense que mon ressenti vient du fait que le début est très lent et que les réelles événements clés ne se déroulent que très tardivement. Par contre la fin m’a tout de même donné envie de connaître la suite. En prenant un peu de recul j’ai néanmoins passé une agréable lecture. La seconde partie du livre et l’épilogue m’ont fait oublier les quelques moments de lassitudes ressentis en début de lecture.


MA NOTE :
3/5 : Ce premier tome est une bonne lecture malgré les longueurs du début et la fin m'a donné envie de lire le deuxième tome qui vient de paraître.

1 commentaire: