Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

dimanche 29 novembre 2015

"Nos faces cachées" de Amy Harmon

Nos faces cachées
Auteur : Amy Harmon
Broché : 436 pages
Editeur : R-jeunes adultes (22 janvier 2015)
Genre : Romance



SYNOPSIS :
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...


MON AVIS :
Ce livre a été un grand coup de cœur pour beaucoup de lecteurs. J’ai néanmoins un peu tardé à le commencer car le synopsis me faisait craindre une romance superficielle et caricaturale. Mais cela était sans compter le talent d’écriture de l’auteur qui a su complétement me charmer par la profondeur qu’elle donne à son récit.

Fern et Bailey sont cousin. Ils ont le même âge et sont inséparables. Fern est une fille romantique, intelligente mais très complexée par son physique. Quant à Bailey, il est atteint d’une myopathie et doit vivre avec son handicap au quotidien. Il partage leur scolarité avec Ambrose, un bel apollon. Il est beau, grand, fort et extrêmement sensible sous sa carrure imposante. Fern en est amoureuse, mais elle se trouve tellement insignifiante et laide par rapport à lui qu’elle n’ose s’imaginer lui dévoiler ses véritables sentiments. Mais alors qu’ils ont 18 ans et viennent d’avoir leur diplôme, les cartes vont être redistribuées... En effet suite aux événements du 11 septembre 2001 qui frappe son pays, Ambrose décide de s’engager dans l’armée et va revenir brisé de la guerre d’Irak.

Malgré un début un peu lent, j’ai tout de suite accroché au style de l’auteur. L’intrigue, qui commence pour moi avec le départ d’Ambrose pour l’armée, fait son apparition un peu tardivement. Mais ce manque de rythme du début est rapidement rattrapé par les événements et les émotions de la seconde partie qui s’enchainent à toute vitesse. Les personnages sont extrêmement bien développés et sont tous très émouvants. On se rend rapidement compte qu’ils ont en commun leur beauté intérieure. On passe ainsi du rire aux larmes sans oublier de passer par la case réflexion. Ce roman est une vraie leçon de vie. Il dégage tellement de facette ! C’est une belle romance revisitée du conte la Belle et la Bête, une histoire profonde d’un groupe de jeune adulte frappé par les attentats et pour finir c'est un véritable hymne à la tolérance.


CONCLUSION :
Ce roman est poignant et émouvant. Il nous fait passer du rire au larme et on s’attache rapidement aux personnages qui ont énormément à nous apprendre. L’écriture d’Amy Harmon est juste magnifique. Les personnages sont criants de vérité et nous mettent face à nos propres contradictions. Je défie quiconque de rester de marbre face à ce récit.

Notons que ce roman a également fait écho en moi face à l’actualité que traverse la France. L’horreur a frappé ce 13 novembre 2015 à Paris et on prend alors conscience que plus rien ne sera désormais comme avant. Il nous reste à espérer que le pire ne soit pas devant nous.



MA NOTE :
5/5 : Un véritable coup de cœur. Un roman bouleversant que je ne suis pas prête d’oublier. 


CITATIONS :
« Durant les semaines qui suivent les attaques du 11 Septembre, la vie reprend son cours, mais tout est étrange, comme quand on porte son T-shirt préféré à l’envers : c’est toujours le même, pourtant il frotte aux mauvais endroits, les coutures exposées, les étiquettes pendantes, les couleurs fanées, les mots dans le mauvais sens. Or, contrairement au T-shirt, il est impossible de remettre les choses à l’endroit. C’est permanent. C’est la nouvelle réalité. »


« La véritable beauté, celle qui ne s’efface pas, prend son temps. Elle résiste à la pression. Elle est incroyablement endurante. C’est la goutte lente qui fait la stalactite, le soulèvement des continents qui crée des montagnes, l’incessant martèlement des vagues qui fendille les écueils et arrondit leurs bords tranchants. De la violence, de la fureur et de l’intensité de la tempête, du rugissement des eaux naît le meilleur, qui n’aurait jamais existé sans ça. »



1 commentaire:

  1. Beaucoup ont eu un coup de coeur pour ce livre et pour une fois, je ne suis pas les gens ^^ J'ai beaucoup aimé mais pas au point d'accorder un coup de coeur à vrai dire ^^ J'ai partagé cet article sur le mien au fait, si jamais ça t'intéresse :) https://les-tribulations-de-floow.blogspot.fr/2016/09/chronique-5-nos-faces-cachees-damy.html

    RépondreSupprimer